Appel à textes.2 : jouer avec la narration, les narrateurs, les focalisateurs.

Appel à textes.2 de L’Echangeoir d’écriture !

Thème : libre

Format : texte court, microfiction, fragments, petite nouvelle…

Taille : 6000 signes maximum

L’appel à textes.2 en résumé : 

Appel à textes contraintes

On attends vos textes ! (et on en prendra grand soin). © CCO, Pixabay.

Ecrire un texte court pour expérimenter avec les techniques de narration. Le thème est libre mais chaque écrivain devra s’imposer un minimum de 2 contraintes d’écriture pour jouer avec les narrateurs et/ou focalisateurs (à définir soi-même et présenter avec la nouvelle).

 

Consignes d’écriture :

L’objectif de cet appel à textes.2 est de vous permettre d’expérimenter selon vos propres besoins et désirs d’écriture. Les consignes suivantes vous permettront donc d’approfondir les techniques de narration par la réalisation d’un ou plusieurs textes courts.

I- Ecrire en format court : cela peut-être une ou plusieurs microfiction(s), un ou plusieurs fragment(s), une petite nouvelle … Si vous choisissez d’écrire plusieurs tous petits textes, l’ensemble ne doit pas dépasser les 6 000 signes au total et être liés entre eux par un procédé de narration.

II- Se donner ses propres contraintes en rapport avec les jeux de narrations :

  1. choisissez un/des narrateur(s) et un/des focalisateur(s) (retrouver les différentes possibilités ICI pour le narrateur ou ICI pour le focalisateur)
  2. définissez vos défis d’expérimentation, par exemple, faire un portrait à travers le regard d’un ou plusieurs personnages, utiliser un point de vue peu commun (en deuxième personne ?), un narrateur peu fiable, proposer plusieurs visions d’un même évènement, travailler sur l’empathie avec le personnage… (vous manquez d’idées ? Vous en trouverez ICI)

A partir de là, proposez votre texte !

Voici un exemple de contraintes (mon défi personnel)

  • Ecrire un texte dont le narrateur est un personnage secondaire (comme le Watson de Sherlock Holmes).
  • Se débrouiller pour faire comprendre l’action au lecteur, mais sans que le narrateur ne saisisse tout (narrateur non fiable).
  • Créer un « choc de lecture » avec une scène dans laquelle l’ambiance et le point de vue change radicalement.
  • Faire évoluer la perception du narrateur et donc sa psychologie.

Bon, j’avoue, le texte réalisé avec ces contraintes est beaucoup plus long que 6000 signes. Alors sans doute vaut-il mieux ici se donner moins d’obligations. Mais vous verrez que c’est de toute façon très enrichissant.

Consignes d’envoi :

  1. Envoyez votre texte en word ou odt, times new roman 12, justifié, interligne 1,5 + titre en gras, centré 14. (promis, nous ne toucherons pas à vos textes, il s’agit juste de pouvoir mettre la mise en page en accord avec notre charte de présentation).
  2. Vous accompagnerez votre texte d’un document word ou odt comportant les informations suivantes :

-Titre de la nouvelle

– Nom, prénom, adresse mail, numéro de téléphone de l’auteur

– Vos contraintes : type de textes, et au moins 2 défis d’expérimentation.

Délais :

Vous avez jusqu’au 18 avril minuit 2018 pour nous envoyer vos textes à l’adresse suivante : lechangeoirdecriture@gmail.com

Les meilleurs textes seront publiés sur le site dans le courant du mois de mai accompagnés d’une courte présentation et de l’énoncé des différentes contraintes.

Tout texte envoyé est réputé libre de droit. L’Echangeoir d’écriture se réserve le droit de ne pas donner suite si la qualité des textes reçus est insuffisante.