Préparer des personnages à la hauteur de vos ambitions.

Il y a quelques mois, je vous proposais un article sur les éléments à prendre en compte dans la création du personnage. Aujourd’hui, je souhaite prolonger le sujet avec un petit exercice d’avant-écriture, une sorte d’échauffement en quatre étapes qui vous aidera à obtenir ce que vous voulez de vos personnages.

J’ai vraiment eu l’impression de progresser depuis que j’ai commencé à y réfléchir. J’espère que ce sera le cas pour vous aussi.

Ière  étape : savoir ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas

Dans cette première étape, il s’agit juste de nommer ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Vous verrez que mettre en mots ce que l’on se contentait de ressentir aide ensuite à créer. Prenez ainsi un peu de temps pour lister différents types de personnages. Par exemple :

  • Vos cinq personnages principaux préférés (qu’ils soient « bons » ou « méchants » et si vous pouvez faire un mélange des deux, c’est génial).
  • Deux ou trois personnages secondaires qui vous ont marqués.
  • Deux ou trois personnages qui vous semblent totalement ratés (c’est utile pour ne pas faire pareil !).
  • Les personnages que vous aimeriez créer.
  • Les personnes (proches ou pas, célèbres ou pas)/personnages qui pourraient vous inspirer pour la création de vos protagonistes.

Vous pouvez réaliser cette recherche sur « les personnages en général » ou sur un type de personnage particulier (les policiers, les fées, les enfants…) selon vos besoins.

IIème  étape : analyse et traits saillants des personnages. 

Vos personnages: des marionnettes?

Fiche d’analyse des personnages modèles.

Maintenant il s’agit de savoir pourquoi vous aimez ou pas ces personnages, et donc ce qu’ils vous apprennent pour votre écriture. Cette fois-ci, je vous suggère le tableau suivant (que vous pouvez télécharger ici : la fiche analyse personnage ).

Pour vous aider à remplir la deuxième colonne, voici une liste d’éléments sur lesquels vous pouvez réfléchir (bien sûr la liste n’est pas exhaustive…) :

  • Vraisemblance : croit-on en ce personnage, vit-on avec lui, qu’il soit réaliste ou pas ?
  • Proximité : comment perçoit-on le personnage ? Par ses paroles, ses pensées, ses actions ou y a-t-il un narrateur ou d’autres personnages qui font écran (qui nous parle de lui sans nous laisser le voir directement).  Quel effet cela procure ?
  • Intimité : que sait-on sur le personnage ? Tout, rien, un peu ? Le connait-on bien ?
  • Description : est-elle précise ? Juste esquissée ? Quel effet/besoin en ressentez-vous ?
  • Voix : a-t-il une façon de parler qui lui est propre, une façon de penser ?
  • Relation : Vous projetez-vous dans le personnage ? A quoi sert-il ? (fait-il bouger l’action, est-il témoin, sert-il de filtre…) Quel sentiment éprouvez-vous pour lui ? Savez-vous dire pourquoi ?

Voici un exemple avec un personnage qui m’a marqué (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Analyse des personnages: Susana Grey

 

IIIème  étape : réflexion et appropriation. 

Grâce à ce tableau et en comparant plusieurs personnages, vous avez dû prendre conscience d’un certain nombre de choses au niveau de  vos goûts en matière de construction du personnage. A vous maintenant de faire un bilan :

  • Parmi les éléments de construction du personnage quels sont ceux qui vous paraissent les plus importants ?
  • Quels sont ceux que vous pourriez réutiliser ?
  • Ceux que vous voulez absolument éviter ?
  • Quels sont ceux que vous utilisez habituellement ?
  • Comment pourriez-vous continuer à enrichir votre boite à outil à propos du personnage ?

IVème étape : test et réutilisation des fiches préparatoires pour personnages. 

Une fois que vous savez ce que vous aimez et souhaitez faire, vous pouvez tester votre personnage en écrivant des petites scènes.

Choisissez d’abord des scènes qui le mettent en place dans son environnement quotidien : comment il se réveille, à quoi ressemble sa cuisine, quels trajets fait-il… ? A l’inverse, pensez aussi à le mettre dans une situation de crise : comment réagit-il si son voisin fait une crise cardiaque… ou toute autre scène sortie de votre imagination.

Une fois votre scène écrite, évaluez-la en la comparant avec votre bilan et les caractéristiques de vos personnages préférés. Cela vous permettra de mieux les retravailler, pour tendre de plus en plus vers votre idéal.

des idées pour vos personnages?

A vous maintenant, et n’hésitez pas à nous faire part de vos découvertes !

Pour en savoir plus, découvrez vendredi un exemple d’utilisation de ces fiches pour débloquer un personnage problématique.