Résultats du concours de lancement du nouveau blog.

Vous les attendiez ? Voici les résultats du concours pour le lancement du nouveau blog.

participer au concours

Alors, qui a gagné les livres et les surprises ?

Allez, encore un peu de patience, pour découvrir d’abord les prix :

Les prix du concours :

Premier lot

Pour le premier lot, le gagnant, tiré au sort parmi les inscrits à la news letter, recevra :

résultat concours 1er lot

La petite fille de ses rêves, roman policier de Donna Leon.

Partez à Venise, dans les pas du commissaire Brunetti, confronté à deux affaires compliquées. D’abord, il est contacté pour enquêter sur les agissements supposés d’un gourou tentant de plumer quelques ingénus. Peu après, le corps d’une fillette est retrouvé dans un canal, des bijoux cachés dans ses vêtements. Pourtant personne ne la réclame et personne non plus ne signale de vol de bijoux. L’enquête de Brunetti fera découvrir au lecteur, avec l’ironie, le suspense et l’élégance qui caractérise Donna Leon, des aspects souvent occultés de notre société.

Brunetti est une merveille : intelligent, cultivé, dédié à son travail et dévoué, surtout lorsque son supérieur pompeux essaye de le réfréner. Dépourvue de coïncidence forcée, La petite fille de ses rêves révèle le talent de son auteur pour brosser des portraits nuancés et imaginer des intrigues parfaites, servies par un sens de l’observation aigu.

The Washington Post.

En l’absence de Blanca, Antonio Muñoz Molina.

La femme qui n’était pas Blanca avança vers Mario depuis le fond du couloir, habillée du chemisier de soie verte, des jeans et des chaussures plates de Blanca, lui souriant et fermant à demi les yeux tandis qu’elle s’approchait, des yeux qui avaient la même couleur et la même forme que ceux de Blanca mais qui n’étaient pas les siens…

Qui est donc cette femme ? Mario rentre chez lui pour retrouver son épouse. Mais, bien qu’elle soit tout à fait semblable à celle qu’il a épousée, il en est absolument sûr, Blanca n’est pas Blanca. Une belle fable sur la pérennité ou l’échec de l’amour, la fidélité et la liberté.

Et la surprise ?

Un carnet artisanal réalisé spécialement par Beletteprint (http://beletteprint.fr/blog/). Un petit espace pour noter ses idées, ses envies de lecture ou, pourquoi pas, d’écriture.

Deuxième lot:

Pour le deuxième lot, le gagnant, tiré au sort parmi ceux qui ont commenté la publication du concours sur Facebook, recevra :

résultat concours 2ème lot

La porte bleue, André Brink.

Un homme passe déposer des affaires dans son atelier de peinture avant de rentrer chez lui. Au moment de pousser la porte, deux enfants en sortent en criant Papa, mais il n’a pas d’enfants… Une fable merveilleuse sur les possibilités de la vie, l’espoir et la liberté.

Par pur réflexe, je reviens en arrière pour vérifier l’extérieur de la porte d’entrée. C’est pourtant bien la porte bleue que j’ai peinte, il y a six ans quand j’ai emménagé ici. Je reconnais un éclat de peinture en forme de tortue et deux égratignures parallèles juste au-dessous de la serrure.

-Que se passe-t-il ? s’enquiert la jeune femme en m’observant d’un air à la fois amusé et étonné. Tu as perdu ton chemin ou quoi ?

J’ai épousé une ombre, William Irish. Lors d’un accident de train, Hélène, jeune fille pauvre et sans avenir, est confondue avec une autre victime, décédée, et se trouve soudain dotée d’une nouvelle identité, accueillie dans une famille riche. Pourtant le passé des gens ne disparait pas ainsi, et bientôt la peur, le chantage, la violence viennent menacer son bonheur fragile. William Irish est l’un des premiers grands maîtres du thriller et du roman noir. Il a souvent servi d’inspiration à Hitchcock. Dans ce roman, il mélange à la perfection la tension, la tendresse pour ses personnages et une atmosphère lourde et fascinante.

Rien.
Mais ça viendrait. Ça reviendrait. C’était venu une fois, deux fois ; cela reviendrait encore. Peut-être demain. Après-demain. Ou le jour suivant. C’était fatal que l’enveloppe revienne. Il n’y a rien à faire, qu’à attendre, à rester là, blessée, impuissante, et attendre. Comme si vous étiez immobilisée sous un robinet mal fermé, et qu’à chaque instant une goutte glaciale pouvait vous tomber sur le crâne.

Et la surprise ?

Un cahier Loubards D’Amour 100% fait main, réalisée par Clio Resplandy (www.loubardsdamour.com) De quoi noter ses rêves, ses inspirations, ses envies et ses souvenirs.

Les gagnants

Et voici maintenant les gagnants :

Premier lot : timotvan@hotmail.com !

Deuxième lot : Bernadette D’anastasio !

Contactez-nous vite pour nous donner votre adresse postale afin que nous puissions vous envoyer vos cadeaux ! Nous espérons qu’ils vous plairont.

Et pour tous les autres… nous en sommes encore loin mais nous sommes ambitieux… nous organiserons un nouveau concours lorsque nous atteindrons les 500 j’aime ! Alors si vous appréciez notre blog, n’hésitez pas à partager pour que nous soyons plus nombreux.

Et surtout si vous avez lu les livres offerts ou que vous avez envie de les lire, dites-nous ce que vous en pensez. 

Quant à la news letter, la première sera prête en janvier. D’ici là nous reprendrons dès la semaine prochaine les conseils d’écriture.

A très bientôt.