Que fait-on dans les ateliers d’écritures créatives ?

A la découverte des ateliers d’écriture créatives.

Et oui, que fait-on en atelier d’écritures créatives ? Et d’abord, qu’est-ce que c’est, un atelier d’écritures créatives ?

Les ateliers d’écritures créatives de l’Echangeoir.

A l’Echangeoir d’écriture, nous appelons “ateliers d’écritures créatives” tous les ateliers qui, sans se spécialiser dans un domaine précis, permettent un certain touche-à-tout, l’opportunité de découvrir à chaque séance un thème ou une forme littéraire différente. Ainsi, on peut une fois jouer avec le personnage ou le dialogue et la fois suivante s’attaquer à la poésie contemporaine ou s’essayer sur plusieurs séances à l’écriture d’une nouvelle.

papier d'écritures créatives

Photo de Wulan Sari sur Unsplash

Le programme est donc le plus varié possible, pour permettre d’ouvrir au maximum l’éventail des découvertes littéraires. Et bien sûr, nous nous adaptons également au groupe, aux envies et aux évolutions de chacun.

Les ateliers d’écriture créatives (Lâchez les mots !, A vos plumes !, Du vent souffle sur les mots…) sont donc le lieu idéal pour se lancer dans l’écriture. Mais ils sont aussi parfaits pour tous ceux qui veulent découvrir de nouvelles choses, s’ouvrir au contemporain comme au classique, expérimenter, explorer… et surtout se créer de nouveaux outils pour leurs projets personnels.

Découvrir quelques réalisations d’atelier.

Pour que vous puissiez vous faire une meilleure idée du contenu de nos ateliers voici quelques réalisations de nos différents ateliers sur Toulouse et Léguevin. Bonne découverte !

Un atelier “Écrire la peinture”. (Du vent souffle sur les mots / Lâchez les mots !).

Comment rendre visible, sensible une œuvre d’art à travers les mots ? Comment lui donner un sens, la faire participer à la création du récit, à la mise en place du personnage ? Dans cet atelier, nous nous sommes inspirés de La solitude Caravage de Yannick Haennel, pour faire vivre une peinture dans un récit. Découvrir le texte de Blandine : La trace

” Ce tableau c’est le temps. Tout l’avant, tout l’après contenus dans ce trait Présent. La vie”.

Un atelier ” Collage, écrire à partir de citations”. (Du vent souffle sur les mots)

Dans cet atelier d’écritures créatives qui s’inspirait des écritures à contraintes, il s’agissait de jouer avec de l’existant pour créer quelques choses de nouveau. L’atelier à la fois libérateur, ludique et constructif, permettait de travailler le cadrage, la logique du récit, l’ironie, la prise de distance et la créativité en générale. Chaque participant tirait au sort une vingtaine de citations et devait en réutiliser un maximum pour recréer un texte logique. Un thème imaginé à partir de L’Affaire La Pérouse de Anne-James Chaton. Découvrir le texte de Richard : Un crime

J’ai tué personne si c’est votre idée. Moi j’dis juste qu’elle était chiante et lui sympathique. Mal assortis voilà tout. Pas de quoi la flinguer dans les toilettes.

Un atelier “Détourner le conte” (Atelier A vos plumes).

Parce qu’ils sont très organisés et ritualisés, il est facile et drôle de jouer avec le conte. On peut le subvertir, le renverser, mélanger les personnages, changer la fin, inverser les méchants et les gentils… Dans ce cas, il fallait, tout en respectant les grandes lignes de l’histoire, se placer du côté du méchant et créer de l’empathie pour lui. Le résultat : des textes savoureux, comiques, ironiques, et une belle complicité avec le lecteur. Découvrir le texte de Thomas : Le Grand Méchant Loup

Ils arrivent devant la maison des trois petits cochons. C’est une jolie maison de paille aux reflets dorés. Une belle porte en bois sculptée montre que ces petits cochons ont de sérieux moyens financiers et que leur commerce de tirelire est peut-être un peu trop florissant… Il y a une petite pancarte sur la porte que papa loup ne prend même pas la peine de lire, tout excité d’attaquer sa démonstration.

Un atelier “écrire autrement, photos en noir et blanc” (Du vent souffle sur les mots / A vos plumes).

Le défi de cet atelier ? Faire comme les photographes en noir et blanc qui se privent volontairement de la couleur pour révéler le monde autrement. Pour les participants, il s’agissait de s’inspirer d’une photo pour créer un texte. Mais au moment de l’écrire apparait une contrainte supplémentaire : choisir deux points de style qu’ils ont l’habitude d’utiliser et s’obliger à ne pas y avoir recours. Pour certains ce sera le langage poétique, pour d’autres la mise en suspens, ou encore, les jeux de mots, l’intrigue, les métaphores…Le but ? Développer d’autres façons d’écrire. Découvrir le texte de Nathalie : Forêt de Lumière.

Elle comprit en arrivant qu’il l’attendait. Est-ce la façon dont ses branches ondulaient sous les rayons de soleil ou la façon dont chantaient ses feuilles sous la brise. Elle n’aurait su le dire mais elle savait. Elle savait qu’il l’attendait

Cela vous donne envie de participer ? N’hésitez plus et rejoignez-nous en découvrant le programme des ateliers.

En validant votre inscription vous acceptez que L'échangeoir d'écriture mémorise et utilise votre adresse e-mail dans le but de vous faire parvenir ses lettres d'information.
Vous pouvez nous contacter à tout moment afin de retirer votre inscription de cette liste

Laisser un commentaire